0 Flares 0 Flares ×
La plongée sous-marine : L'adaptation de l'organisme et ses limites

La plongée sous-marine : L’adaptation de l’organisme et ses limites

Si un jour vous vous êtes posé la question de savoir comment votre corps absorbe les gaz, alors lisez ce livre.
Ne calez pas sur la première partie du livre car il est très technique, même moi j’ai eu du mal à tout assimiler. Mais la partie sur les algorithmes est un vrai régal.

Ce livre est destiné aux plongeurs et aux professionnels de santé confrontés à des patients qui pratiquent la plongée.

L’objectif de cet ouvrage est d’expliquer la façon dont l’organisme s’adapte aux conditions de la plongée sous-marine et les causes des limites à ne pas franchir. Il s’adresse à toutes celles et ceux qui désirent mieux comprendre les phénomènes physiques, chimiques, physiologiques et anatomiques en présence dans le corps lors d’une plongée. En début d’ouvrage, on retrouve quelques rappels de physique et chimie. Les bases d’anatomie et de physiologie sont illustrées par de remarquables planches couleur. Puis sont développés l’adaptation à la plongée, les problèmes de décompression, la pathologie, qui ont fait le succès de la première édition. Cette nouvelle édition permet d’aller plus loin : au-delà des commentaires sur les tables de décompression, l’auteur présente les ordinateurs de plongée, les modèles retenus et les algorithmes qui conditionnent l’affichage des résultats. Le lecteur pourra enrichir ses connaissances grâce aux annexes et aux références bibliographiques. Enfin, il trouvera de nouveaux apports tels que la plongée au Nitrox. L’ouvrage constitue la référence pour le plongeur qui veut comprendre son organisme et ses limites.

Philip FOSTER

Détendeur d’un diplôme de médecine (Grenoble), d’un doctorat d’état de biologie humaine (Lyon) et d’une habilitation à diriger des recherches (St Étienne), Philip Foster travaille avec la NASA à Houston (Johnson Space Center, puis au Baylor College of Medicine). Il est actuellement professeur à University of Texas Medical Branch, Galveston. Son activité clinique s’articule autour des explorations fonctionnelles respiratoires et son enseignement autour de la physiologie respiratoire. Philip Foster a reçu de nombreux prix : Rouquaro et Denayrouze (Paris), Wellcome Foundation (Londres), NASA Special Scientific Achievement Award (Houston). Son expérience de la médecine et physiologie de la plongée, ses recherches sur les expérimentations en chambre hyperbare, la modélisation de la décompression, l’hypoxie, l’hyperroxie, le Nitrox, les conditions de sélection des astronautes dans le domaine de la fonction respiratoire sont reconnues. C’est de cette expérience de premier plan que le lecteur bénéficie dans cet ouvrage.

Bonne lecture

Toffe

Organisation : FFESSM, PADI Niveau de certification : N3-E1, DiveMaster Nombre de plongées : 220Christophe, de son état civil, a grandi au bord de l'eau, de l'eau salée. D'abord sur la côte atlantique du Maroc, où il a appris à dompter les vacances et l'eau froide. Puis l'Océan Indien à Djibouti, où il fit des kilomètres de snorkeling dans le lagon de Maskali et ses premières apnées.Son déclic pour la plongée a eu lieu durant son voyage de noce à Moorea en 2003, où après un baptême de plongée, il a enchainé sur la formation N1. Après une pause où il n'y a eu que quelques plongées, les choses ont basculé en 2008 lors de son premier séjour plongée en Égypte. Depuis, il effectue environ 50 plongée par ans. Aujourd'hui, il se destine à devenir moniteur de plongée.
Print Friendly