0 Flares 0 Flares ×
Plongeurs DIR

Plongeurs DIR

Qu’est-ce que DIR ?

DIR, contrairement à PADI, à NAUI, à la FFESSM et les autres organisations de plongée, n’est pas un organisme de formation distinct, mais plutôt une philosophie ou une méthodologie de plongée qui englobe les compétences, la planification, l’équipement, et bien plus encore. C’est très probablement à la fois la méthodologie de plongée la plus célèbre et la plus critiqué actuellement.

DIR est l’acronyme de « Doing It Right » — Pour faire bien. Les plongeurs DIR sont surtout connus pour l’installation du matériel de plongée, mais en réalité, DIR englobe une série de principes de la plongée qui s’étend sur toute la palette : des ​​compétences aux méthodes de  planification, et plus encore.

DIR est enseigné principalement par deux organisations : GUE (Global Underwater Explorers) et UTD (Unified Team Diving). De ces deux organisations, GUE est la plus connues et la plus active en Europe. Un certain nombre d’autres organisations, en particulier ceux qui enseignent la plongée technique, proposent d’enseigner des principes très similaires à DIR, comme par exemple le cours « The Essentials » chez IANTD.

 

Plongée en cénote

Plongée en cénote

Origine

L’origine de DIR peut être rattachée à la plongée souterraine. La méthode née dans les années 1990, en particulier lors de projet comme le Woodville-Karst Plains Project (WKPP) en Floride, l’un des plus ambitieux projets de plongée souterraines dans le monde.

Compte tenu de la nature extrême et dangereuse des plongées effectuées là-bas, il s’est avéré nécessaire pour minimiser les risques, et cela a été fait à travers un fort accent sur les compétences de base, sur la planification et sur une approche uniforme à l’équipement. Cela permettrait à chacun de savoir comment l’autre binôme l’autre fonctionnait et comment il avait gréé sont équipement.

Deux des plongeurs du projet WKPP en particulier sont associés à DIR, Jarod Jablonski et George Irvine III, qui ont formalisé le système. Le terme « Doing It Right » est la paternité  d’Irvine. De la plongée souterraine extrême, le principe DIR s’est propagée à d’autres types de plongée technique, et de là, à la plongée de loisir.

 

Land drill IANTD Essentials

Land drill IANTD Essentials

Philosophie et compétences

La philosophie principale est que le risque de plongée peut être réduite en mettant l’accent sur ​​les compétences clés, y compris les techniques de palmage, de navigation, d’équilibre et de flottabilité, ainsi que sur la configuration de l’équipement. La plongée sous-marine se fait toujours en palanqué deux ou trois plongeurs. Tout le monde dans la palanqué doit être conscient du rôle de chacun, et se familiariser avec l’installation de l’équipement de l’autre, dans le cas d’une urgence. L’approche et le matériel sont volontairement simplistes et tous les plongeurs sont considérés comme responsables de la sécurité de l’autre.

En ce sens, la philosophie n’est pas si différente des autres organisations, mais le degré de concentration est plus élevé. Par exemple, tous les exercices de formation sont dispensés à faible profondeur, réclamant un équilibre parfait (ce qui signifie que le plongeur est parfaitement à l’horizontal), et ce, dès la première plongée du cours.

D’autres compétences sont enseignées comme les différents styles de palmage (flutter kick – battement normal, frog kick – mouvement de brasse des jambes, le battement genou plié, et bien sûr le reverse kick, pour faire une marche-arrière).

Les standards d’hygiène de vie sont transmis aux étudiants. DIR est le seul système qui a des tests de natation à tous ses niveaux de formation, et les plongeurs sont obligés de se maintenir à en bonne conditionnement physique, ne pas être en surpoids ou ne pas fumer (les fumeurs ne sont pas autorisés à suivre les cours DIR).

Dans un prochain article, vous en découvrirez plus sur DIR, sur la configuration des équipements et une critique du système.

 

Source : Dive.In

Traduction de l’article original de Thomas Grønfeldt Senger

Print Friendly
View all posts in this series